Rechercher

L’Unique Joséphine Baker...


Je me souviens d’un carré en soie Hermès « Joséphine danse… » que j ‘avais accroché au mur de mon premier appartement à Genève. Je l’aimais ce foulard devenu œuvre d’art et surtout qu’est ce que j’admirais cette danseuse extravertie, assumée et extraordinaire…

Il me paraissait évident de lui dédier un body, simple mais complexe, sexy mais élégant en même temps…


Une certaine obstination lui venait de son enfance difficile. Dans une Amérique tiraillée par le racisme, sa mère ne lui montrait aucun signe d’amour ; travaillant sans relâche pour subvenir seule aux besoins de sa famille. Déjà enfant, Joséphine adore danser et amuser les foules.

C’est grâce à son éternel optimisme, qu’elle se fait une place comme habilleuse dans la troupe des Dixie Stepper, avant de rejoindre celle de la comédie musicale Shuffle Along, premier spectacle intégralement interprété par des artistes noirs à Broadway, New York.

En 1925, elle devient célèbre outre-Atlantique grâce à ses grimaces, son arme favorite pour se défendre face au public et dissimuler ses angoisses, ses peurs et ses complexes.

Depuis son enfance, on lui répète qu’elle est trop maigre et trop petite.

" Je n’ai pas la prétention d’être jolie. J’ai les genoux pointus et les seins comme un garçon de dix-sept ans. Mais si mon visage est maigre et laid, si les dents me sortent de la bouche, mes yeux sont beaux et mon corps intelligent".


En 1925, dans la fameuse « Revue Nègre », elle s’amuse follement avec son corps et ses danses intelligentes qui lui valent l’admiration des spectateurs parisiens.

En 1926, elle rentre d’une tournée triomphale à travers l’Europe, avec la troupe de la Revue Nègre et rejoint les Folies Bergères, dont elle devient la plus grande vedette, avec sa célèbre ceinture de bananes, elle rencontre un immense succès; toutes les femmes s’inspirent de son look, et veulent désormais un teint hâlé et les cheveux plaqués sur le crâne.

Lors de la seconde tournée européenne, en 1928, ses spectacles sont largement qualifiés de controversés voire même annulés par moment pour des raisons d’ordre public.


Lorsque la France déclare la guerre à l'Allemagne en 1939, elle devient espionne pour les services de renseignements français et rejoint le mouvement du Général de Gaulle pour la France Libre.

Aux Etats-Unis, elle combat en faveur du mouvement des droits civiques et défend la communauté afro-américaine : des procès, des déclarations à la presse, des rencontres avec des chefs d’entreprise, mais aussi des clauses dans chacun de ses contrats pour interdire toute discrimination à l'entrée des salles de spectacle.


Côté amour, Joséphine collectionne les amants et les maris, à la hauteur de sa folle et trépidante vie…Elle adopte douze enfants de nationalités différentes, et pour leur offrir la meilleure éducation s’installe dans un immense domaine en Dordogne, « les Milandes », qu’elle devra revendre par la suite, à cause de ses nombreuses dettes.


Artiste mémorable, engagée et proche des gens, Joséphine n’était pas qu’une grande danseuse, elle était avant tout une belle âme généreuse, qui certes vivait dans une utopie, mais marqua réellement les esprits lors de ses fabuleuses apparitions.